[Ma life] RIP la Cocolemobile 2 :'(

La semaine dernière, entre 2 brocs, j’ai eu un accident de la route. Virage piégeux, chaussée glissante, rocher qui a traversé la route sans mettre son clignotant. Bref, ma voiture est bonne pour la casse mais moi je suis toujours en vie.
Juste un hématome au bras, mais rien de grave. La ceinture m’a bien retenu, l’airbag s’est déclenché mais je ne l’ai pas touché.

Ma cocolemobile 2 a donc bravement fini sa vie après avoir percuté le rocher et fais un tête à queue…

RIP la Cocolemobile 2 :'(

RIP la Cocolemobile 2 :'(

Le dépanneur, un habitué des lieux m’a raconté qu’il venait toutes les semaines chercher un véhicule dans ce virage. La semaine précédente, la voiture avait même fini dans le champs en contre-bas.

Je l’avais eue le 16 août 2010 et elle a rendu sa dernière jante le 15 août 2014. Même pas 4 ans :(

Bref, je me retrouve maintenant piéton en attendant la prochaine donc les brocantes sont finies pour moi cette année.

Chose amusante, mon accident est passé dans le journal local, en page 2. Comme quoi il ne se passe pas grand chose en été dans le coin…

Mon moment de gloire dans le journal local, je m'en serais bien passé ><

Mon moment de gloire dans le journal local, je m’en serais bien passé ><



Les petits trésors du dimanche matin épisode #159 : Dimanche 03/08/2014

Hier, j’avais le choix : soit aller à la broc la plus proche de chez moi, annoncée comme énorme, soit être plus malin que ça et m’éloigner.
Partant de ce principe, je suis allé dans le département voisin (là où ils marchent dans la boue) pour chiner. Bien m’en a pris, je suis tombé sur une moyenne brocante familiale, avec quasiment que des particuliers (un seul revendeur de jeux vidéo) et peu de râtisseurs (j’en ai identifié un seul).

La bonne pioche, c’est cette MegaDrive japonaise, aperçue de loin et qu’on m’a proposée pour seulement 5 €. J’avoue, je n’ai ni marchandé, ni regardé les jeux sur le moment. La console est complète avec tous ses câbles et 2 manettes et l’ergot de protection des jeux japonais a été découpé pour laisser rentrer les jeux européens et US. C’est la première fois que je vois ça mais vu que ce n’est que la 3e MD Jap que je trouve en brocante, c’est un peu normal.

Une fort belle MegaDrive japonaise (je préfère leur choix de couleurs pour la coque au notre) avec un petit lot de jeux :)

Une fort belle MegaDrive japonaise (je préfère leur choix de couleurs pour la coque au notre) avec un petit lot de jeux :)

Ce fut mon seul achat « vrai » retrogaming, puisque tout le reste est sur consoles plus récentes.
A noter quand même un sympathique Castlevania PS2 dont j’ignorais totalement l’existence, 2 steelbooks vides (mais à 50 cts, ça va).

Du jeu en vrac, mais qui fait bien plaisir :)

Du jeu en vrac, mais qui fait bien plaisir :)

Et enfin, un bonus de précommande dans le boitier de L.A. Noire, ça fait toujours plaisir :)

Et notamment, ce bonus de précommande pour L.A. Noire, bien sympa, surtout que j'ai payé le jeu 2 € \o/

Et notamment, ce bonus de précommande pour L.A. Noire, bien sympa, surtout que j’ai payé le jeu 2 € \o/

Pour finir, j’ai trouvé un peu de lecture, un classique manuel des Castors Juniors dont l’état est déplorable, on dirait que la couverture a été machonée par endroits :(
Mais surtout des livres et des jeux dont vous êtes le héros. J’avais ces 2 jeux plus jeunes donc c’est un véritable plaisir de remettre la main dessus.

De la lecture pour les longues soirées d'hiver...

De la lecture pour les longues soirées d’hiver…

Exemple d'image du livre "l'as des as", un petit bijou d'inventivité :)

Exemple d’image du livre « l’as des as », un petit bijou d’inventivité :)



Les petits trésors du dimanche matin épisode #158 : Samedi 26/07/2014 et dimanche 27/07/2014

Avec les vacances, il y a beaucoup moins de brocantes et un peu moins de chineurs donc la concurrence fait rage.
Samedi, je n’avais qu’une seule brocante et il a donc été très difficile de trouver quelque chose. Je m’en sors quand même bien avec un petit lot de jeux Wii mais qui contient les 2 Kirby sortis chez nous.
Ajoutons à ça un petit « livre dont vous êtes le héros » et un Télécran en boiboite, je n’ai quand même pas trop perdu mon temps :)

Du Kirby, du livre dont vous êtes le héros et un télécran en boite, ce fut dur mais j'ai quand même trouvé des trucs sympas :)

Du Kirby, du livre dont vous êtes le héros et un télécran en boite, ce fut dur mais j’ai quand même trouvé des trucs sympas :)

Même topo pour la journée de dimanche : grosse concentration d’acheteurs au km², j’ai fait plusieurs brocantes, de très grosse à très petite et je m’en sors pas trop mal (mais j’ai fait beaucoup trop de km à mon goût).
J’avais pourtant bien commencé la journée avec un lot de jeux Xbox + PS2 contenant Conker Live & Reloaded, un titre plutôt recherché que je pensais déjà avoir (et en fait non). Ce fut tout pour cette brocante, pourtant énorme, mais trop pleine d’acheteurs.

Le lot de jeux Xbox + PS2 à la fraiche, ça fait plaisir. Dommage que je n'ai rien trouvé d'autre à cette broc :(

Le lot de jeux Xbox + PS2 à la fraiche, ça fait plaisir. Dommage que je n’ai rien trouvé d’autre à cette broc :(

Ensuite, j’ai fait 2 petites brocantes et je m’en sors pas trop mal avec un peu de tout dont le dernier Tomb Raider sur PS3 pour seulement 2 € (oui, oui, 2 balles pour un jeu de moins d’1 an).

Un peu de tout en vrac, y a du bon quand même, tout payé entre 50 cts et 2 € pièce !

Un peu de tout en vrac, y a du bon quand même, tout payé entre 50 cts et 2 € pièce !



Les petits trésors du dimanche matin épisode #157 : Dimanche 20/07/2014

Je vais essayer de rattraper mon retard et vous proposer les articles des 3 derniers week-ends de brocs.
On commence avec le 20 juillet, où la pluie s’est invitée. J’avais le choix de 3 brocs chacune entre 30 et 50 km de chez moi. J’ai choisi la plus proche qui se trouvait être la plus grosse. Bien qu’arrivé très tôt, je me suis rendu compte que c’était un peu tard et les râtisseurs étaient déjà à l’œuvre.

C’était sans compter sur mon œil de lynx qui me permit de débusquer un joli lot de jeux GameCube (j’ai volontairement splitté le lot et laissé aux autres les merdouilles de sport et autres jeux de courses à la con).

Un joli petit lot GameCube, je n'ai pris que le bon et laissé les trucs moisis ^^

Un joli petit lot GameCube, je n’ai pris que le bon et laissé les trucs moisis ^^

Étonnement, la matinée m’aura apporté plusieurs jeux Square Enix dont la version presse de FF X-2. J’aime bien les versions presse car on les trouve beaucoup moins facilement que les jeux standards mais ils ont une valeur bien plus faible. De toute façon, c’est pour garder donc ça ne va rien changer pour moi (et j’ai déjà le jeu en version retail).

Un peu de Square Enix, en veux-tu en voilà, y en a pour tous les goûts :)

Un peu de Square Enix, en veux-tu en voilà, y en a pour tous les goûts :)

Et enfin un lot hétéroclite de jeux avec une version collector de DBZ, ça fait toujours plaisir.

Là, on fait le grand écart, on passe de la baston au beach volley. That's how I roll ^^

Là, on fait le grand écart, on passe de la baston au beach volley. That’s how I roll ^^



[Ciné] Mister Babadookdookdook

Jennifer Kent nous propose, pour son tout premier film, de nous plonger dans l’horreur. L’horreur est un sujet vastement traité et on aime ou on n’aime pas. J’adore faire des soirées films d’horreur entre amis, mais pour le coup, je l’ai vu une fois, c’est cool, il m’a traumatisée, je ne le verrai pas une seconde fois… Mais c’est pour moi un film incontournable devant lequel vous devrez vous ouvrir complètement. Ou pas… Tout dépend de l’état dans lequel vous souhaitez sortir de la projection. Je suis ressortie de là en enfouissant mes émotions tant bien que mal… Attention, spoilers au dernier paragraphe, mais je vous recommande vivement d’aller voir ce film, surtout si vous avez tendance à « vivre » avec ce dernier lorsque vous le visionnez.

L’amour dans la douleur

Mister Babadook, est un film assez compliqué à expliquer dans le sens où chacun se fait sa propre idée. Ce qui permet parfois de laisser sortir certains démons qui font mal. Amelia travaille dans le milieu hospitalier et elle est la maman d’un petit Samuel, 6 ans. Ce petit garçon a perdu son papa dans un accident aussi terrible que brutal et sa maman semble lui en vouloir et n’arrive pas à lui apporter l’amour qu’il recherche et mérite. Tous les soirs, elle prend le temps de lui lire une histoire jusqu’au jour où un nouveau livre les trouve : « Mister Babadook ». Samuel est perturbé, violent, angoissé, angoissant, crispant, incontrôlable et il ne dort plus. Babadook hante ses nuits et ses journées. Ses visions deviennent plus persistantes, plus intenses, plus imprévisibles et démesurées. Amelia commence à ressentir la fatigue, l’épuisement profond des insomnies et des crises de son fils. Elle ressent le mal autour d’elle et ne peux plus avoir de vie sociale. Jusqu’au jour où le Babadook s’empare également de ses nuits.

Les choix de Jennifer Kent

« Pour la forme du film, j’ai beaucoup repensé aux premiers films muets d’horreur, en noir et blanc, ils sont aussi beaux que saisissants, et souvent plein de poésie. C’est le point de départ esthétique de MISTER BABADOOK. Le film s’inspire à la fois de ces univers visuels audacieux tout en y inscrivant ma marque personnelle et contemporaine.
L’expressionisme allemand qui rendait visible l’intérieur des choses – en extériorisant les émotions, et en les matérialisant dans les décors et le travail de la caméra, fait aussi partie de mes influences. L’intensité de ce style créé un langage visuel parfait pour un film d’horreur, où la psychologie et l’émotion cohabitent avec la frayeur. En ce sens, je pense que MISTER BABADOOK, par la trame de son récit et par son univers sonore et visuel, est quelque peu différent des autres films de genre. S’il en réunit les codes, auxquels le public d’aficionados est habitué, je crois et j’espère qu’il peut toucher beaucoup d’autres spectateurs. »
Les jeux d’acteurs sont exceptionnels, Noah Wiseman joue le rôle de Samuel à la perfection, on a parfois nous-même envie de le tuer, puis on finit par s’y attacher. Quant à Essie Davis dans le rôle d’Amelia, sa souffrance nous perce, nous fait mal à nous en couper le souffle.

Mon avis très personnel

La bande annonce me donnait déjà des frissons et continue de m’en donner lorsque je la regarde. Ce film est extrêmement bien réalisé, on sent la tension qui monte tout du long, même si certains passages essaient de nous détendre, les sons, les musiques, les bruits sont omniprésents, ce qui accroît l’anxiété du téléspectateur. Impossible de savoir quand quelque chose va se passer, les surprises sont réussies. C’est un film qui m’a mis très très mal à l’aise et qui a fait ressortir beaucoup de douleurs. Nous avons eu droit à une séance de questions réponses avec Jennifer Kent qui est très intéressante et douce, et on ne croirait pas qu’une telle femme puisse nous plonger au plus profond de notre souffrance.

SPOILER – Un voyage en enfer, vers l’apaisement

Spoiler Inside SelectShow